• Les épreuves

    Suite aux nombreux questionnements sur les épreuves du CAPPEI, je vous joins un document réalisé par Bénédicte Dubois, responsable du pôle éducation inclusive - IFP Nord Pas de Calais. Ce document donne quelques indications sur chaque épreuve, avec ce que la commission attend du candidat pendant l'épreuve et lors de l'entretien.

    Cette commission est composée de 3 ou 4 personnes (voire 5):

    - un IEN de circonscription et / ou ASH

    - un CPC ASH

    - un formateur de l'ESPE

    - un enseignant spécialisé

    La certification du CAPPEI comporte 3 épreuves:

    1) La première épreuve est une séance pédagogique de 45 min avec un groupe d’élèves. Cette séance se réalise dès que le jury arrive, il faut donc que vos rituels soient écourtés de façon à ce que le temps d'observation des 45 min soit le plus rapidement possible car ils vont rester avec vous toute la matinée !

    Cette séance est suivie d'un entretien de 45 min pendant lequel vous expliquerez vos choix de démarches et vous ferez l'analyse de votre séance.

    2) La seconde épreuve est une présentation de 15 min sur votre écrit professionnel. Cet écrit - d'après mon ESPE - doit comporter 25 pages, dont 1/3 d'extraits théoriques (chercheurs, BO, lois, ...), dans lequel nous sommes autorisés à ajouter des annexes (ce qui n'est pas le cas d'après le document de Mme DUBOIS). Ce document a une forme libre, rien n'est arrêté pour le moment... Mais on nous a conseillé d'utiliser la feuille de style de notre ESPE (étant propre à notre établissement, je ne peux vous joindre le document mais sur https://espe.unistra.fr/feuille-de-style-pour-memoire-de-master/ lien vers l'ESPE de Strasbourg pour trouver un exemple de document).

    Lors d'un mail, on nous a écrit ceci:

    Concernant l’épreuve 2, il apparaît difficile de proposer un cadrage, car cela ajouterait des contraintes supplémentaires non prévues dans l’examen. Il y a donc au regard du texte une grande diversité de réponses possibles. Cette diversité s’explique en grande partie par la possibilité de jouer sur des répartitions des attendus de l’épreuve entre l’écrit et l’oral. Cela se traduit par plus ou moins de documents à l’écrit et à l’oral, plus ou moins d’analyse à l’écrit et à l’oral…
     
    Néanmoins, cette épreuve met en avant un processus de formation passant par l’amélioration de la réflexivité et une professionnalisation au métier. Il s’agit de partir d’une analyse des besoins éducatifs des élèves et d’apprentissages précis qui interrogent le candidat.
     Il doit y avoir une réflexion s’appuyant sur un recueil d’observables en classe (des travaux d’élèves, un recueil d’observations qui met en valeur des besoins d’apprentissage) prenant en compte du partenariat avec des parents, des collègues, des partenaires médicosociaux. (documents types : projet de classe, demande d’aide...), exploitant des connaissances et savoirs d’experts (documents types : articles de recherche, ou didactiques…) qui permet de justifier vos choix pédagogiques, didactiques, et les adaptations proposées (document type : projet de classe.).
     
    Il doit aussi y avoir un espace d’incertitudes qui conduit à créer, inventer et expérimenter en permanence des propositions didactiques et pédagogiques nouvelles. L’idéal est de montrer ce cheminement professionnalisant jouant entre les connaissances apprises et les incertitudes liées à l’imprévisibilité qui conduisent à toujours construire ou co-construire de nouvelles réponses à des questions posées par des apprentissages d’élèves et à en analyser l’efficacité.
    Ce lien entre expertise et incertitude se construit dans le temps, ce cheminement (parfois douloureux) doit être l’objet du travail.
     
    Cette épreuve est suivie d'un entretien de 45 min avec le jury afin d'identifier les questions ou difficultés rencontrées dans son activité professionnelle, les analyser et avoir une approche critique des réponses mises en oeuvre.
     
    3) La troisième épreuve est la présentation pendant 20 min d’une action (ou plusieurs) conduite par le candidat témoignant de son rôle de personne-ressource. Cette présentation peut s’effectuer à partir de tout support écrit ou numérique. Elle est suivie par un entretien de 10 minutes.
     
    Concrètement, il faudra compter:
    Epreuve 1: 45 + 45 (avec 20 minutes de pause > prévoir café et gâteaux pour le jury !)
    Epreuve 2: 15 + 45
    Epreuve 3 : 20 + 10,
    soit un temps total de 3 heures avec le jury (d'où l'intérêt de commencer au plus vite !)
     
    Prévoyez des inclusions pour ceux qui sont en ULIS, en fournissant tout ce qu'il faut aux élèves et aux collègues.

    N'hésitez pas si vous avez des questions ! Et bon courage à tous !

    ^^


  • Commentaires

    1
    Mels
    Mercredi 14 Mars à 09:27

    Bonjour,

    Je passe l'épreuve en candidat libre dans le département de la Guadeloupe. J'ai trouvé ton blog à 2h erf du matin en faisant des recherches pour mon dossier. C'est une véritable mine d'or pour moi alors je tiens vivement à te remercier pour tes partages.

    Merci beaucoup et bon courage à tous.

      • Lundi 19 Mars à 13:26

        Bonjour,

        Si cela peut t'aider ! C'est avec plaisir, même trouvé à 2h du matin, au moins tu as fini par le trouver ^^

    2
    Maï
    Dimanche 15 Avril à 08:00

    Bonjour,

    je suis également en formation CAPPEI parcours RASED cette année!! Je te remercie de partager tous ces documents qui sont explicites et qui m'ont permis de mieux comprendre les attentes du CAPPEI!!

    En ce qui me concerne, je suis dans une impasse concernant le dossier professionnel de l'épreuve n° 2!! Je ne sais pas comment rédiger , je n'ai pas très bien cerner la structure du dossier mais j'ai bien compris qu'il était l'antithèse du mémoire CAPA-SH.!!

    Si vous pouviez m'aider sur cette épreuve? ...car je suis perdue!!

    En tous cas... merci beaucoup et bon courage à ceux qui sont en train de rédiger leurs dossiers professionnels....et ceux qui doivent passer les épreuves 

     

      • Samedi 28 Avril à 11:44

        Bonjour Maï,

        Votre questionnement tient-il toujours ? Je n'avais pas vu votre message, envoyé il y a 13 jours... Avez-vous réussi à démarrer votre écrit?

      • MaÏ
        Samedi 28 Avril à 13:15

        Bonjour,

        je n'ai pas démarré mes écrits!

        je suis toujours dans ce questionnement effectivement.

        merci pour votre aide ...

        à bientôt

      • Samedi 28 Avril à 14:21

        As-tu eu une date à laquelle tu dois rendre cet écrit ? Concrètement, il doit contenir 25 pages maximum, en 2 ou 3 parties avec introduction, conclusion.

        Un sommaire et une bibliographie doivent être présents, avec la page de garde.

         

        Ton introduction présente ton contexte d'exercice, ton année de formation et quelle question tu t'es posée durant l'année (par exemple en RASED, sur comment créer et gérer un recueil d'informations... par exemple !

        Ta première partie concernerait tes prérequis, ce que tu sais au préalable. Cette partie serait appuyée par des chercheurs, des citations d'ouvrages théoriques, des BO, etc. pour appuyer ton propos.

        Ta seconde partie présenterait les apports de la formation et tes lectures de l'année, ce que cela t'a apporté, le bilan que tu en retires, si tu as encore des questionnements, des manques.

        Tu conclurais sur les particularités de l'enseignant de RASED par rapport à celui d'une classe ordinaire ou spé.

         

        Ce n'est qu'une idée, je sais qu'une collègue a travaillé sur le recueil d'infos au niveau du RASED. Mais tu peux aussi envisager d'écrire sur la mise en place du partenariat à différentes échelles...

        Bref, plusieurs possibilités. Mais sache que 25 pages, ça parait gros mais ça va vite. Ca équivaut, pour un plan en 2 parties, à 11 pages chacune, sachant que tu as aussi des extraits à mettre et qu'ils doivent représenter environ 1/3, ça te tient donc + ou - 4 pages, tu n'as donc que 8 pages à écrire, dans une police Times ou Arial, taille 12 et interligne 1.5, ça va donc très vite !

         

        Il faut que ce dossier soit comme un cheminement : exemple:

        -> j'ai tel problème en début d'année

        -> je pense que je peux le résoudre parce que je sais déjà ça et ça

        -> la formation m'a apporté ça

        -> du coup j'ai lu tel auteur, tel auteur et ils disent ça

        -> donc j'ai mis ça en place

        -> et voilà le bilan que j'en fait: points +, points -

        et là tu peux décliner les différents points que tu veux aborder: moi j'ai parlé de l'hétérogénéité, la cohésion de groupe et la démarche de projet. Ces 3 points sont à chaque fois décliner de cette façon là.

         

        Si ça peut t'aider.... ^^ Courage !

      • Maï
        Samedi 28 Avril à 15:06

        Merci infiniment pour ton aide et ce toutes tes indications!!

        quand tu dis "créer et gérer un recueil d'information", tu veux parler du moment où tu reçois la demande d'aide à sa mise en application en synthèse?

        En ce qui me concerne, je dois rendre mon dossier professionnel le 12 septembre 2018!!!

        Je voulais travailler sur les interactions entre les élèves, c'est qui me semblait difficile à mettre en oeuvre dans mes séances de remédiation... je ne sais pas si cela correspond à un sujet n° 2?

        merci beaucoup pour toutes ces informations!!!cool

         

      • Samedi 28 Avril à 15:26

        Oui, je pense que c'est à partir de ce moment là... Mais travailler autour des interactions semble être aussi pertinent !

        Je passe le 3 mai, je termine ma préparation... Le stress monte !! On en reparlera de façon plus précise une fois le CAPPEI passé pour moi ^^

      • Maï
        Samedi 28 Avril à 20:33

        bon courage pour la dernière ligne droite!

        tu me raconteras!!!

        voici quelques questions que tu pourrais te poser!!!

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :